@Mon Oeil 200 yeux de confinés seront installés les 19 et 20 juillet 2020 à la Boulangerie 35 rue droite A bientôt ✌???????????? INCIPIT
     
INCIPIT
ALLARD Alexandra Exposition INCIPIT Parc Phoénix 1 er Mai 27 août 2017
L’œuvre
Le GRAND NICHOIR du PHOENIX
Installation de 542 boîtes de médicaments et de pansements retournées (récoltées par le Centre Maupassant, rue de Russie à Nice et à la Pharmacie du Pin , place du Pin depuis mai 2016)
La vue de cette installation ; Grand Nichoir du Phoenix (tout comme celles qui ont précédé, Grand Nichoir Maupassant à Tourrette-Levens et Petit Nichoir du Pin en Mars 2017) offre une expérience visuelle qui mène ensuite à une réflexion sur notre présence au monde et notre action face à la nature et aux oiseaux en particulier.
Les Trous Noirs
En entrant dans la salle Cassini, le visiteurs est confronté à une toile « Es saeculorum » qui présente 3 trous noirs. Sur 3 côtés de la salle 3 trous noirs répondent . Le noir est symboliquement le vide et l’absence, le noir « philosophique » (sens alchimique) est rempli d’un je ne sais quoi magique capable de nous emmener dans ce qui n’est pas encore né, le non être et ses profondeurs.. La théorie du nid vide qui se trouve alors dans le Grand Nichoir faisant face vient offrir des réponses multiples.
L’expérience de l’art
A travers l’œuvre d’art nous pouvons nous connecter à ce qui existe en dehors de nous et nous interpelle. Ce qui existe devant nous est une impression de jamais vu d’un mini monde métamorphosé en terre inconnue. Les choses qu’on y voit dans nos images échappent souvent à toute reconnaissance précise ou signification établie.
La seule chose qui rassure le spectateur est que tout est lié par une même volonté et l’installation est perçue comme une entité, et ce qui nous importe avant tout est d’initier et de rétablir une découverte de la connexion que nous êtres humains, avons avec tout ce qui existe sur notre planète.
L’exposition du Grand Nichoir et des nichoirs en général vise à placer l’humain dans un contexte plus large que l’art et plus universel. En remplaçant l’expérience de la perspective anthropocentriste, essentiellement centrée sur l’homme et ses affaires, par anthoposcène ( Paul Crutzen) où l’espace de l’art serait utilisé comme un terrain de découverte et de pensée afin de réfléchir et d’infléchir sur une écologie globale à la survie des espèces, ici par exemple les oiseaux, avec lesquelles nous partageons notre planète souvent sans ménagement.
Eveil de la pensée
la volonté de l'artiste est de vous faire découvrir la Dark ecology et d'aborder avec son œuvre Timothy Morton et Paul Crutzen. Ainsi vous comprendrez que nous ne pouvons plus placer l’homme au centre de l’univers, notre passage est trop court par rapport à notre planète et sa vie future.
L’artiste
Alexandra Allard est artiste et niçoise depuis 1989, elle s’attache à tout se qui l’entoure, installation, dessin, photographie, peinture, vidéo pour explorer des sujets divers et à souvent explorer ce que d’autres laissaient de côté en cherchant à brouiller les frontières, par exemple, détourner pour travailler sur les cartes scolaires et en faire des paysages où volent les oiseaux, utiliser des boîtes de médicaments et de pansements pour en faire des nichoirs. Grâce à son travail basse et haute culture se rejoignent et on peut lire les pièces de son travail au premier et au second degré, avec une volonté acquise de faire s’agiter les esprits. Le grand Nichoir du Phoenix surprend par sa complexité et sa dimension hors normes. Mais s’agit –il vraiment de nichoirs ? Au travers des différents entrées possibles apparaissent d’autres formes, l’enfermement, la discrimination, la solitude, un monde qui voudrait s’extraire de sa souffrance et de l’absence ou de l’omniprésence.

Top